A Limay, des seniors se reforment à la conduite

      Commentaires fermés sur A Limay, des seniors se reforment à la conduite

Maryse a beau avoir son et permis depuis 33 ans, elle est dans ses petits souliers quand une monitrice d’auto-école surveille sa conduite. A peine sortie de son stationnement rue du Président-Wilson, ça commence. « Ma p’tite dame, les réglages des rétros, ça se fait avant de partir ! » Pour se justifier, Maryse bafouille qu’elle ne voyait rien « garé derrière la camionnette ».

Après un petit parcours dans les rues de sa ville, le verdict tombe : « Vous conduisez très bien. Mais. Attention aux angles morts, vous ne les contrôlez jamais, signale la monitrice. Rien d’étonnant, quand vous avez passé votre permis on n’insistait pas sur cet aspect. En revanche, bravo sur les giratoires, quand on vous a appris à conduire ils n’existaient pas vous avez bien pris le pli. »

LIRE AUSSI > Les personnes âgées doivent-elles repasser le permis de conduire ?

” data-reactid=”15″>

LIRE AUSSI > Les personnes âgées doivent-elles repasser le permis de conduire ?

Le sourire jusque-là crispé de la jeune retraitée de 66 ans s’élargit « Je voulais vérifier que je n’avais pas pris de mauvais réflexes, conclut-elle. Me voilà soulagée. » Comme la pimpante sexagénaire, une trentaine de séniors participent à une cession de (re)formation organisée par la mairie de Limay (Yvelines).

L’occasion aussi de réviser tous les panneaux, toutes les règles qui ont changé depuis l’obtention du précieux permis. Pour certain il y a plus de 50 ans. « Tout a changé, on pouvait rouler au-dessus de 60 km/h en ville, alors ! On avait le droit de rouler rond comme une queue de pelle », rappelle Jacques Asselin qui porte beau ses 64 ans.

« A l’époque, a conduite en état d’ivresse était même une circonstance atténuante, si leur client était responsable d’un accident grave » précise même Pierre-Yves (…)

Articles similaires